Quel est le rôle de la protection de l'enfance ?

Chaque jour, des enfants sont maltraités dans le monde, mais aussi en France. Que l'on en soit conscient, de loin, ou qu'on l'ait vécu de près, poser des mots sur un problème permet toujours de mieux l'appréhender. D'après l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé), « la maltraitance de l'enfant s'entend de toutes les formes de mauvais traitements physiques et/ ou affectifs, de sévices sexuels, de négligence ou de traitement négligent, ou d'exploitation commerciale ou autre, entraînant un préjudice réel ou potentiel pour la santé de l'enfant, sa survie, son développement ou sa dignité dans le contexte d'une relation de responsabilité, de confiance ou de pouvoir. »

En France, le rôle de la protection de l'enfance ne cesse de prendre de l'ampleur : selon l'ONPE (observatoire national de la protection de l'enfance), autour de 295 357 mineurs sont pris en charge en protection de l'enfance, ce qui correspond à un taux de 20,1 % des moins de 18 ans. Il existe aussi environ 21 400 majeurs concernés par une prestation de la protection de l'enfance, soit aux alentours de 9,2 % des 18-21 ans. Indubitablement, la protection de l'enfance a une place majeure dans notre pays pour assurer la sécurité des plus jeunes. Or, concrètement quel est son rôle ?

Prévenir et organiser le repérage et le traitement des situations

D'une façon générale, la protection de l'enfance a pour rôle de garantir le respect du développement intellectuel, physique, social et affectif de l'enfant, mais aussi lui assurer une éducation convenable, tout en préservant sa santé, sa sécurité et sa moralité. Une tâche vaste et complexe qui nécessite une cohésion nationale, mais surtout des mesures d'action locales efficaces.

Dans ce but, la protection de l'enfance cherche à prévenir tout type de maltraitance en mettant en place des actions de prévention en faveur de l'enfant et de ses parents. Ces actions visent par exemple à promouvoir l'importance du 119 à travers des campagnes publicitaires, des spots télévisuels ou campagnes d'informations numériques. Elle forme également les professionnels, que ce soit les familles d'accueil, les employés d'associations ou de la fonction publique. La protection de l'enfance vise à améliorer le recueil des témoignages de victimes, mieux recenser les cas de maltraitance, ainsi qu'à fluidifier la cohésion des mesures prises pour la protection de l'enfance à l'échelle nationale et locale.

Les décisions administratives et judiciaires

Protection enfant

Malheureusement, la prévention ne suffit pas pour assurer le respect des besoins fondamentaux des enfants. La protection de l'enfance a donc également pour rôle de traiter les décisions administratives et judiciaires, afin d'assurer le bon développement de l'enfant à moyen et long terme. Elle assure aussi, quand la situation est urgente, sa sécurité et son intégrité physique et morale à court terme.

Ainsi, les mesures administratives que la protection de l'enfance met en place peuvent concerner des aides financières, des aides éducatives à domicile, un accueil familial ou en établissement spécialisé, ou encore les contrats jeune majeur. D'un point de vue judiciaire, des ordonnances de placement sont parfois requises pour protéger l'enfant lorsque ses besoins fondamentaux ne sont pas assurés dans le domicile familial. Dans ce cas de figure, l'enfant peut être placé dans un Village d'Enfants et d'Adolescents, en foyer ou en famille d'accueil.

fr ch be ca